Les petits choux de Popelini

Il y a longtemps que j’entends parler de Popelini, la boutique mono-produit consacrée aux choux. Les choux, ce n’est pas spécialement mon truc, j’aime bien mais sans plus, je n’en achète donc que très rarement. Mais bon, puisque j’étais devant la boutique, ç’aurait été dommage de ne pas en profiter pour goûter. La boutique est très jolie et il faut admettre que ça donne envie. Difficile de choisir ! J’ai finalement opté pour un classique caramel (parce que j’adore ça), un chocolat blanc avec un cœur de fruits rouges, un pomme tatin et un coco/mangue/tapioca. J’ai beaucoup apprécié l’accueil très sympathique et la patience de la vendeuse. Un gros plus.

Les petits choux de Popelini
Les petits choux

J’ai trouvé que les choux étaient assez chers pour leur taille restreinte. 2€40 pour une bouchée (allez, deux éventuellement), c’est quand même pas donné. A la limité, pour les choux avec insert, admettons, mais pour une bête crème vanille ça commence à faire cher. très cher même. Enfin, c’est le luxe parisien qui veut ça. N’empêche, pour me convaincre, ils ont intérêt à être sacrément bons ces choux ! Vous excuserez la piètre qualité de mes photos, mon téléphone ne gère pas trop en faible luminosité (ne jamais se séparer de son reflex, je devrais pourtant le savoir !).

Les petits choux de Popelini, Paris
Le caramel et le tatin

Le problème des choux, c’est que ce n’est jamais aussi bon que frais. La pâte sèche, ou elle ramollit, c’est rarement parfait quand ça n’a pas été garni minute. J’ai commencé par le caramel, qui n’est pas mal mais manque un peu de caractère à mon goût (j’aime le caramel corsé, légèrement amer), et le tatin, qui m’a lui totalement convaincue. On sent la pomme caramélisée adoucie par la crème mascarpone, c’est un délice ! Le chocolat blanc/fruits rouges était un peu trop sucré, j’espérais plus d’acidité dans les fruits rouges. Quant au coco/mangue/tapioca qui m’intriguait tant : il était juste parfait. Qu’est-ce que c’était bon…

Chou coco-mangue-tapioca, Popelini, Paris
La jolie découpe du coco-mangue-tapioca

Alors, ces petits choux, on en redemande ? Plutôt oui. Même si certains m’ont plus séduite que d’autres. J’ai bien aimé l’originalité de certaines créations. Les choux sont un peu petits et j’ai trouvé qu’ils étaient parfois légèrement trop sucrés (il faut dire qu’en ce moment je suis un peu pénible sur le sucre), en partie je pense en raison de la pâte à sucre dessus, décorative mais inutile, voire préjudiciable en terme de goût. La tatin et le chou coco m’ont particulièrement convaincue. Les saveurs et les textures du second m’ont séduite, original et très bien réalisé. L’adresse ne parviendra pas à faire de moi une adepte des choux mais je n’hésiterai pas à goûter leurs nouvelles créations si l’occasion se présente.

Popelini rue de Sèvres, Paris 6
La boutique

Popelini

71 rue de Seine
75006 PARIS

Il existe également deux adresses dans le 3° et une dans le 9°

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s