Lens : préparez votre week-end découverte

Nous revoilà en terres nordiques, dans le Pas-de-Calais plus exactement. Il n’y a pas si longtemps, je n’avais jamais mis les pieds à Lens – bien que je me sois promis de découvrir un jour l’annexe du Louvre qui y est établie – et voilà que j’y suis retournée quatre ou cinq fois depuis ! Un énorme coup de cœur pour le pays de terrils où il y a tant de choses à découvrir. J’avais visité la ville en octobre 2018 grâce à En France Aussi. Le récit de notre week-end est à découvrir ici. La visite guidée de la ville, la planche à déguster, le Louvre-Lens, les terrils, le mémorial de Vimy et celui de Notre-Dame-de-Lorette : un programme parfait pour découvrir les différents aspects de la région et tomber sous son charme. Mais Lens c’est aussi un stade mythique, de bonnes adresses comme s’il en pleuvait et un accueil chaleureux. Il est temps de partager avec vous mes secrets pour un week-end riche en émotions à la découverte de Lens et des alentours. Voici donc quelques pistes pour organiser votre séjour idéal.

Lever de soleil sur Lens depuis les terrils de Loos en Gohelle
Lever de soleil sur Lens depuis les terrils

Pour les amateurs de culture

Le Louvre Lens

Depuis quelques années, quand on dit Lens, les amateurs d’art pensent immédiatement au musée du Louvre qui y a installé une partie de ses collections. Il y a bien longtemps que je me promettais de le visiter, c’est maintenant chose faite (3 fois même !) Je suis assez hermétique à l’architecture moderne, pourtant j’ai apprécié l’histoire de ce bâtiment – à défaut d’être particulièrement convaincue par son esthétique. En effet, il se fond dans le paysage. De l’intérieur, ç’a été un énorme coup de cœur, avec une lumière traversante très douce qui baigne le bâtiment. C’est splendide. La galerie du temps, espace où sont exposées les collections permanentes, m’a séduite par son espace sans séparations : on embrasse les œuvres d’un seul coup d’œil et le passage entre les époques et les continents est très fluide. Une manière de visiter que j’ai trouvée particulièrement agréable. Un musée qui vaut très certainement le détour !

Louvre Lens, 99 rue Paul Bert
Ouvert de 10h à 18h tous les jours sauf le mardi
Collections permanentes gratuites, expositions temporaires 11€

Les fêtes de la Sainte-Barbe

Début décembre se tiennent les fêtes de la Sainte-Barbe (sainte patronne des mineurs et des artificiers) et le festival des arts et du feu. L’occasion de découvrir la métropole autrement avec des déambulations aux flambeaux, des installations, des concerts, feux d’artifices et autres spectacles. La programmation est très variée avec des évènements aussi bien au centre de Lens qu’aux alentours. Gros coup de cœur pour ce très bel évènement avec de magnifiques spectacles pyrotechniques et beaucoup d’émotion.

Fête de la Sainte Barbe le 4 décembre
Festival des arts et du feu, chaque année autour de la Sainte-Barbe
L’édition 2022 se tiendra du 28 novembre au 04 décembre

Pour les adeptes d’architecture

Le Louvre-Lens organise des visites guidées passionnantes : « La mine autour du Louvre-Lens » et « L’art déco à Lens ». La première revient sur le passé minier de la ville, avec les cités minières bien sûr, à deux pas du musée. Leur histoire, leur construction, vous en apprendrez beaucoup sur cet aspect majeur de l’histoire de la ville. La seconde se consacre à un aspect très différent et tout aussi intéressant : l’empreinte de l’art déco à Lens. La ville a été presque intégralement détruite durant la Première Guerre mondiale, elle a donc été reconstruite selon la mode de l’époque. C’est ainsi qu’aujourd’hui on retrouve beaucoup de bâtiments Art Déco au centre. Un aspect de la ville à côté duquel je serais très certainement passée sans cette visite qui m’a fait voir les choses sous un nouvel angle. Les deux visites peuvent s’enchaîner et permettent de se familiariser avec l’architecture de la ville.

Visites guidées, 45min , 4€
Réservations auprès de l’office de tourisme ou sur leur site

Au printemps, vous pouvez également profiter des richesses art déco de la ville avec le printemps de l’art déco. Différents évènements sont organisés et notamment des visites de lieux habituellement fermés au public. L’évènement dure deux mois, dans 17 villes des Hauts-de-France. Une belle manière de prolonger la visite. Plus d’informations sur https://www.printempsartdeco.fr/

Pour les épris de patrimoine minier

La région de Lens a une histoire forte dont les vestiges sont classés Patrimoine Mondial de L’humanité par l’Unesco. Il s’agit bien sûr du bassin minier.

La base du 11/19

En plus des cités minières dont je parlais plus haut, il y a de nombreux terrils aux alentours de Lens, et notamment ceux tout proches de Loos-en-Gohelle. Les terrils jumeaux de la base du 11/19 dominent le paysage et offrent depuis le sommet une vue imprenable sur la ville en contre-bas. Au lever ou au coucher du soleil, la balade mérite le détour ! L’office de tourisme organise régulièrement des visites guidées et de nombreuses animations se tiennent sur place tout au long de l’année.

En 2019, énorme coup de cœur pour le projet Racines, un documentaire qui interroge le rapport à la mine, projeté sur un terril, très émouvant. En 2021, le street artiste Levalet est venu coller certaines de ses œuvres sur les bâtiments.

Le musée de l’école et de la mine

A Harnes, à quelques kilomètres de Lens, un petit musée tenu par des passionnés qui permet d’en apprendre plus sur le patrimoine minier de la région. Une belle plongée dans le passé.
20/24 rue de Montceau-les-Mines – 62440 Harnes
https://www.museedelamine.org/

Le 9/9 bis

Le dernier site minier à avoir fermé, le 21 décembre 1990. A l’apogée de son activité le lieu employait 2500 personnes dont 2200 mineurs. Aujourd’hui le site développe un projet culturel et touristique. Si pour le moment la partie musée n’a pas encore vu le jour, il y a déjà une salle de spectacle et de nombreuses activités organisées, notamment des visites guidées.
Retrouvez le programme sur https://9-9bis.com/

Pour les amoureux d’Histoire

On s’éloigne un peu de Lens pour se rendre sur les sites de commémoration de la Grande Guerre. Lens a été très fortement touchée par la Première Guerre Mondiale. Ainsi, à quelques kilomètres à peine, on trouve des lieux de commémoration importants.

Vimy

La bataille de Vimy est un fait marquant de l’histoire du Canada puisque c’est la première fois que les soldats se regroupaient sous une même bannière. Ils en sont sortis victorieux malgré les lourdes pertes. Le mémorial se trouve en territoire canadien. Ces deux grandes colonnes blanches sur un socle monumental représentent les deux pays (France et Canada) qu’un océan sépare. Sur le mémorial sont gravés les noms des 66 000 soldats canadiens tués pendant la guerre. Les statues, notamment celle de la patrie pleurant ses enfants, sont terriblement émouvantes.

Un peu plus loin, se trouve un centre d’interprétation ainsi que des tranchées reconstituées et des souterrains que l’on peut visiter. Ce sont des étudiants canadiens qui sont en charge des visites. J’ai trouvé ça très intéressant. La partie musée est quant à elle très bien faite et passionnante, si vous êtes de passage à Vimy pour voir le mémorial, je ne peux que vous recommander de prévoir du temps pour vous y arrêter.

Mémorial national du Canada à Vimy – Route D55 – 62580 Givenchy-en-Gohelle
Mémorial accessible gratuitement toute l’année
Les horaires du centre d’accueil et ‘éducation changent selon les périodes de l’année, plus de renseignements ici. Entrée gratuite, visite des souterrains à réserver sur place

Notre-Dame-de-Lorette

Un peu plus loin se trouve Notre-Dame-de-Lorette et le mémorial 14-18, autre grand site de mémoire de la Première Guerre mondiale qui se divise en trois parties.

J’ai eu un énorme coup de cœur pour le centre d’histoire qui avec sa mise en scène moderne et ses nombreuses photos d’archives est particulièrement émouvant. J’ai passé beaucoup de temps à lire les textes qui sont très riches et à me pencher sur chaque détails des objets et clichés exposés. Il propose également des expositions durant lesquelles on peut apprécier le travail d’artistes contemporains autour de la guerre. Une très belle visite pour mieux comprendre le déroulement et l’impact du conflit dans la région.

Centre d’histoire du mémorial 14-18 – 102 rue Pasteur – 62153 Souchez
Entrée gratuite, horaires sur leur site

Musée vivant 14-18 Notre-Dame de Lorette, manteaux de soldats de la 1e guerre mondiale
Musée vivant 14-18

Plus haut, on découvre la nécropole Notre-Dame-de-Lorette, le plus grand cimetière militaire français où reposent 42000 soldats morts pendant la Première Guerre mondiale sur le front de l’Artois et des Flandres françaises et belges.

Juste en face, l’anneau de la mémoire sur lequel sont inscrit les noms des 580 000 soldats de toutes nationalités tombés durant la Première Guerre mondiale sur le front du Pas-de-Calais. Le monument est sobre et élégant, je le trouve très beau, et là encore, j’ai été très émue par ce lieu chargé d’émotion.

Anneau de la mémoire et nécropole Notre-Dame de Lorette – Place de Notre Dame de Lorette – 62153 Ablain-Saint-Nazaire
Ouvert toute l’année, entrée gratuite

L'anneau de la mémoire à Notre Dame de Lorette
L’anneau de la mémoire

Pour les fans de foot

Voir un match

Groupe devant le stade Bollaert avec des écharpes du FC Lens

Les amateurs de foot ne sauraient venir à Lens sans aller voir un match au mythique stade Bollaert. Je ne suis pas ballon rond (j’ai grandi au pays du ballon ovale) mais j’aime l’ambiance des stades, j’étais donc curieuse d’aller y voir un match. Si sur le terrain c’était un peu tristounet, le spectacle était dans les gradins avec des supporters passionnés, ravis de parler de leur épique favorite avec des touristes. Une bonne frite à la mi-temps et vient le moment émotion avec les corons qui résonnent dans tout le stade. Ça tirerait une larme à un iceberg. La ferveur et la cohésion autour de cette équipe fait chaud au cœur et assister à un match fait clairement partie des incontournables lors de votre passage à Lens.

Informations et billetterie https://www.rclens.fr/

Escape Bolleart

Dans un autre style, vous pouvez également faire un escape game dans le stade. Vous pouvez choisir entre les vestiaires – une enquête assez facile plutôt destinée aux amateurs du foot qui souhaitent passer du temps dans l’ancien vestiaire des joueurs – ou l’enquête sur la disparition du président, un peu plus difficile et plutôt destinée aux amoureux d’escape game mais où le foot a toute sa place bien sûr. Une expérience originale et vraiment sympa à faire en famille ou entre amis.

De 19€ à 31€ par personne selon le nombre de participants
Réservations sur https://escapebollaert.com/

Visiter le stade

Gradins du stade Bollaert

Si vous n’avez pas eu la chance de voir un match ou si vous voulez simplement en apprendre plus sur ce lieu mythique, l’office de tourisme propose des visites guidées du stade. Je n’ai pas eu l’occasion de faire celle-ci mais je suis sure qu’à l’instar des autres, elle est passionnante !

Stade Bollaert-Delelis – Rue Maurice Carton – 62300 Lens
Tarif 12€ – Se renseigner auprès de l’office de tourisme pour les dates

Pour les gourmets

La planche à déguster, Lens

Vous voulez goûter à toutes les spécialités locales en partant à la découverte d’artisans passionnés ? On a la formule qu’il vous faut : la planche à déguster. Une jolie planche à découper (à ramener comme souvenir à la maison) mais surtout des coupons pour aller déguster des spécialités locales chez les commerçants. L’occasion de découvrir de nouvelles saveurs mais aussi d’échanges passionnés. Vous pourrez ainsi goûter le Potjevlesch, le roulé au pavot, du fromage de la région, des frites, du genièvre ou bien sûr de la bière. De petites portions qui permettent de prendre le temps de découvrir la ville autrement en allant au contact de ceux qui la font vivre.

Pour deux personnes : 29€ la petite, 34,50€ la grande
A récupérer à l’office de tourisme. Plus d’informations ici

Comment organiser sa venue ?

Lens se trouve à peine plus d’1h de Paris en train et 30 min de Lille. Si vous en avez la possibilité, je vous recommande de venir à Lens en voiture si vous restez plusieurs jours ou que vous souhaitez visiter les lieux de mémoire notamment, certains sites étant éloignés du centre, vous gagnerez en confort. Comptez 2h depuis Paris (embouteillages non compris) et 30 min depuis Lille.

Toutefois, le sans voiture est tout à fait envisageable, une partie des adresses citées est accessible à pieds, notamment le Louvre et le stade. La base du 11/19 est quant à elle desservie par un bus.
Pour Vimy et Notre-Dame-de-Lorette, le sans voiture demande plus d’organisation. Il est cependant possible de réserver une navette au tarif bus de ville qui vous déposera à proximité des lieux de mémoire. Attention, à Vimy le mémorial et le musée sont éloignés, si vous souhaitez voir les deux, il faudra prévoir une plage horaire assez importante. Vous pouvez réserver votre trajet sur le site Tadao jusqu’à 2h avant le départ.

Pour plus d’informations, rendez-vous à l’office de tourisme, situé dans un magnifique immeuble art déco en plein centre-ville. Le lieu mérite qu’on y jette un œil. On y trouve également de jolies cartes postales ainsi que quelques beaux objets à ramener en souvenir. Et bien sûr vous trouverez sur leur site internet toutes les informations nécessaires à l’organisation de votre séjour.

Si vous souhaitez poursuivre votre visite dans les Hauts-de-France, vous n’êtes pas très loin de Lille, Roubaix (autre gros coup de cœur ! avec beaucoup de street art, de super musées et un patrimoine plutôt tourné vers l’industrie textile), Arras (pour poursuivre sur la Grande Guerre avec la visite des carrières Wellington) ou encore Douai. Toutes ces villes sont facilement accessibles en train. Côté histoire minière, j’ai eu un énorme coup de cœur pour le centre historique minier de Lewarde, un lieu très beau et émouvant qui mérite d’y passer au moins une demi-journée. Attention, l’accès en transports en commun est assez fastidieux.

En pratique

Où dormir ?

Voici une sélections d’adresses où dormir. Attention, aucune n’est au centre. Seul l’hôtel du Louvre est facilement accessible à pieds depuis la gare (comptez 25 min, desservi également par la bulle 1 et la ligne 41). L’école buissonnière est accessible en bus (ligne 19), tout comme la maison de l’ingénieur (ligne 18 ou 22). Le gîte Suite d’histoires est plus éloigné et il faudra compter un peu de marche mais il est accessible par la ligne 1. Vous trouverez d’autres adresses sur le site de l’office de tourisme.

Cabane dans un jardin, L'école buissonnière

L’école buissonnière

De jolies petites cabanes en bois, dans le jardin de l’ancien directeur d’école, au pied des terrils. Le cadre est joli, c’est vert, c’est calme et on se sent comme un cocon dans ces petites cabanes au fond du jardin. Pierre et Magali vous accueilleront chaleureusement et auront bien des conseils à vous donner pour découvrir leur région. Les amateurs de foot trouveront chez eux à qui parler !

4 square Noguères – 62300 Lens
A partir de 80€ la nuit, réservations ici

Hôtel Louvre-Lens

Chambre double, hôtel du Louvre Lens

Autre style autre ambiance. Si forcément, l’accueil est moins personnalisé, la déco en revanche est sacrément réussie pour cet hôtel tout récent. Situé dans un ancien coron, il rend hommage au passé minier de la région avec l’utilisation de la brique et du noir, qui vient rappeler le charbon. Beaux matériaux et déco épurée pour cet hôtel coup de cœur situé juste en face du musée. L’adresse idéale si vous voyagez sans voiture.

168 Rue Paul Bert – 62300 Lens
A partir de 89€ la nuit, réservations ici

Salon du gîte Suite d'histoires à Liévin

Suite d’histoires

Un très joli gîte à Liévin. Spacieux, confortable et décoré avec goût, il est idéal pour vos séjours en famille ou entre amis. Il peut héberger jusqu’à 8 personnes. Il y a également un joli jardin et un jacuzzi. Bernadette et Monique vous accueilleront chaleureusement et seront aux petits soins durant votre séjour. A privilégier si vous venez en groupe et en voiture.

20 rue Denfert-Rochereau – 62800 Liévin
90€ la nuit pour 2 personnes (2 nuit minimum), réservations ici

La maison de l’ingénieur

Chambre double de l'hôtel La maison de l'ingénieur

On est sur la cité minière du 12/14 cette fois, dans l’ancienne maison de l’ingénieur. Un bâtiment imposant et très bien restauré. Vous trouverez sur place un hôtel aux chambres soigneusement décorées mais aussi un restaurant et un café citoyen qui propose de nombreuses animations. Petit plus : des lits en dortoir très bien conçus et à petit prix, le choix idéal pour les voyageurs solo. Coup de cœur pour cet endroit chaleureux et vivant qui affiche des prix raisonnables.

4 Rue Vasco de Gama -62750 Loos-en-Gohelle
A partir de 60€ pour une chambre double, 22€ pour un lit en dortoir, réservations ici

Où manger ?

Mes adresses favorites à Lens et aux alentours, pour chaque moment de la journée. Attention, elles sont très nombreuses, et il m’en reste encore beaucoup à découvrir.

Bar La Loco à Lens

Sur le pouce

Chez Cathy, pour un repas rapide en sortant du musée
La Loco, pour une bonne fricadelle/frites dans une ambiance conviviale en face de la gare
La friterie de la piscine, pour une généreuse portion de frites à emporter

Pour le goûter

Chez Jeanson, une institution qui propose de bonnes pâtisseries et un espace salon de thé au centre-ville
L’autre estaminet, des crêpes, des smoothies et autres petits réconforts dans un décor chaleureux

Pour boire un verre

Le Mac Ewans, pour une bière jusqu’à tard le soir dans un pub festif
L’ImBeertinence, pour une très bonne sélection de bières artisanales mais aussi des cocktails, possibilité de manger sur place le midi, grignotages le soir
L’étiquette, ambiance sympa pour ce bar à vin avec une jolie sélection, les assiettes avaient également l’air très bonnes

Au restaurant

Le Galibot, pour un repas à la fois généreux et raffiné
L’atelier de Marc Meurin, la table gastronomique de Lens, impeccable de bout en bout
Comme chez Babcia, pour une cuisine polonaise très généreuse qui ne manque pas du goût dans une déco haute en couleurs
Le pain à la bouche, pour goûter la faluche ou d’autres spécialités régionales dans un lieu chaleureux
A l’potée d’Léandre, pour un déjeuner convivial près de Notre-Dame-de-Lorette

  • Le pain à la bouche, Lens
  • Comme chez Babcia, Lens
  • L'atelier de Marc Meurin, Lens
  • L'Imbeertinence, bar à bières Lens
  • A l'potéee d'Léandre, Souchez

On ramène quoi comme souvenir ?

De la bière évidemment ! Les amateurs seront comblés, avec plusieurs brasseries à quelques kilomètres à peine qui font de la bière de qualité. Ch’ti, Page 24 ou Belle de mai, faites votre choix. Cette dernière, avec sa petite production et son savoir-faire artisanal a toutefois ma préférence.

Le coin boutique de l'office de tourisme

Si vous avez des amis qui habitent dans le Nord ou le Pas-de-Calais (ou qui comptent découvrir la région), la planche à déguster est une manière originale d’explorer la ville en se régalant.

Les amateurs de foot apprécieront certainement une écharpe du RC Lens, cette équipe réputée pour l’ambiance unique de son stade (et on confirme, ça vaut le déplacement !)

Pour ma part, j’ai craqué pour la boule à neige terril, si belle et émouvante quand on connaît l’histoire forte du bassin minier.

Pour les gourmands, des gaufrettes de chez Jeanson sont toujours bienvenues.

En conclusion

J’arrive à la fin de ce très (trop ?) long article. Il m’aura fallu un temps fou et de nombreux remaniements avant d’enfin le publier. Je l’ai voulu aussi complet que possible et j’espère que vous y trouverez des choses qui vous donneront envie d’aller découvrir ou redécouvrir ce territoire pour lequel j’ai eu un immense coup de cœur.

J’en profite pour remercier l’office de tourisme de m’avoir invitée à découvrir la ville et à Florence pour son accueil si chaleureux et les belles rencontres qu’elle a permis à chacun de mes passages. Elle a su me transmettre son amour pour sa région et ça, ça n’a pas de prix ! Merci aussi à Sarah et au reste de l’équipe pour leur disponibilité et leur bonne humeur. Ceci n’est pas un article sponsorisé par l’office de tourisme, mais je ne pouvais pas écrire sur Lens sans en profiter pour leur dire un grand merci.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette région à l’histoire si riche et émouvante. Tourisme de mémoire, patrimoine minier et architectural, art, foot, gastronomie, les raisons de venir jusqu’à Lens sont nombreuses et les rendez-vous sportifs ou culturels ne manquent pas tout au long de l’année. N’hésitez pas à piocher des idées de visite dans cet article et à me faire part de vos retours si vous visitez la ville. De mon côté, il ne fait aucun doute que j’y reviendrai ! D’ailleurs il se chuchote que je préparerais déjà mon prochain séjour…

Lever de soleil sur les terrils de Loos en Gohelle

3 réflexions sur “Lens : préparez votre week-end découverte

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s