Un week-end à Douai

On reste dans les Hauts-de-France pour continuer notre découverte de Douai, commencée par l’incontournable beffroi, son carillon et sa magnifique vue sur la ville (ça c’était pout vous donner envie de continuer la visite avec nous). Je dois avouer que je ne savais pas grand chose de Douai. J’avais toutefois prévu d’aller à Lewarde, juste à côté, pour visiter le centre historique minier. Quand Mélanie de l’office de tourisme m’a proposé un petit séjour pour découvrir sa ville, je me suis donc empressée d’accepter.

Malheureusement, je n’ai pas été très en forme durant le séjour. Pour la première fois mes douleurs chroniques m’ont rattrapée lors d’un week-end chargé. J’accepte rarement les invitations et d’habitude quand ça va mal je serre les dents et m’effondre au retour mais cette fois la technique de l’autruche n’a pas trop fonctionné, m’obligeant à aménager un peu mon emploi du temps. Benjamin a donc visité seul le beffroi, visite qu’il a adoré et qui a donné lieu à son tout premier article sur le blog ! Vous pouvez le lire ou le relire ici.

Beffroi de Douai

Découvrir la ville autrement

Si le week-end a été un peu compliqué pour moi, j’ai quand même pu en profiter un peu avec un programme des plus variés.

On a commencé par un tour en drôle de bike : une grosse machine où on pédale à 12 et on découvre la ville doucement tout en prenant l’apéro. Je ne suis pas très branchée vélo mais j’ai trouvé le concept marrant. Franchement sympa à faire entre copains pour se payer une bonne tranche de rigolade. Les produits étaient très bons (au programme, charcuterie, fromage et bière) et on était rassasiés à l’arrivée. Une manière originale de découvrir la ville.
Circuit gourmand tous les vendredis à 12h et 18h30, 20€. Circuit 60 min chrono tlj à 10h30, 14h30, 15h45 et 17h, 9€

Si vous préférez une version plus classique, vous pouvez découvrir la ville à vélo avec le City bike tour. 2h pour découvrir Douai en pédalant. Un circuit plus long longe la Scarpe et nous amène à la découverte des paysages environnants et du patrimoine minier.

Nous n’avons pas eu l’occasion cette fois mais j’aurais beaucoup aimé faire une croisière apéro sur les canaux également. Ca doit être une très belle manière de voir la ville sous un autre angle et en plus ils proposent des concerts. Ca semble parfait pour les douces soirées d’été ! La promenade en barque dans le vieux Douai semble tout aussi agréable.

Canaux de Douai
Les canaux de Douai

Autour de la bière

Il y avait une raison bien particulière qui me poussait à venir à Douai avant l’été : l’exposition A boire ! consacrée à la bière au musée de la Chartreuse. On comptait visiter une ou deux brasseries dans la région (nos plans sont tombés à l’eau mais c’est une autre histoire) et je me disais que c’était le complément idéal à notre programme. Grand bien m’a pris, c’était vraiment chouette ! On a appris plein de choses sur la bière, ce qui est toujours sympa. La bière brassée spécialement pour l’occasion est très bonne. J’ai appris que c’était une femme qui avait eu l’idée de mettre du houblon dans la bière, lui donnant sa forme actuelle (eh waiii !). Mais surtout il y a des très beaux objets. J’aurais bien embarqué ce pichet en cristal décoré de fleurs de houblons moi. On a vraiment beaucoup apprécié cette exposition instructive et bien faite.
Exposition A boire ! jusqu’au 15 septembre 2019, programme d’activités autour de l’exposition à découvrir ici.

Le reste du musée vaut également le coup. Autrefois couvent chartreux, le bâtiment en brique dont la partie la plus ancienne date du XVI° s. est splendide. la chapelle offre un très bel écrin aux sculptures du XIX° s. Mais il y a également quelques très belles toiles à découvrir à l’intérieur. Coup de cœur pour les salles consacrées au Moyen-Age au rez-de-chaussée et pour les peintures impressionnistes de l’étage. A l’extérieur vous pourrez déambuler dans le joli jardin monastique.
Musée de la Chartreuse, ouvert tlj sauf le mardi et les jours fériés de 10h à 12h et de 14h à 18h, plein tarif 4€70, accès libre au jardin

Je voulais absolument continuer avec l’enquête dans la ville le samedi, autour de la bière toujours. Ca me vendait tellement du rêve. Déjà les enquêtes, on adore. En plus autour de la bière. Et puis ça permet de découvrir la ville, de s’attarder sur les détails, je voulais faire ça. Surtout qu’on a rencontré le maître du jeu et qu’il a fini de nous booster à mort. Mais mon corps a dit stop. J’ai essayé de négocier avec moi-même mais il n’a rien voulu entendre, pas moyen de tenir 3h debout. Je suis blasée… Je ne pense pas avoir l’occasion d’y retourner avant la fin de l’été mais si quelqu’un y va et fait l’enquête, je veux tout savoir !

Dans l’assiette

Après l’apéro en drôle de bike le midi (aussi dispo le soir) et ses très bons produits, nous étions repus. Mais on est consciencieux alors on a quand même testé d’autres adresses.

Comme j’avais grand besoin de réconfort et d’un fauteuil moelleux, je suis allée goûter à Destination café. J’ai beaucoup aimé l’endroit. Très cosy, chaleureux. J’ai été bien accueillie. Il y a une jolie carte de boissons chaudes et quelques douceurs. Un peu trop sucrées à mon goût mais c’est très gourmand, parfait pour se remonter le moral. Très sympa pour un goûter, que ce soit à l’intérieur ou au calme en terrasse.
92, rue de la Mairie

Avant le dîner, on a voulu tester un bar à bières dont Mélanie nous avait parlé. Le Baragouin. L’endroit est petit mais chaleureux, on s’y sent de suite bien. On est très bien reçus et très vite on sent qu’on va avoir un problème de choix. Un gros problème même ! Pas mal de choses sympas en pression, et je ne vous recommande pas de lorgner du côté des bouteilles, ça ne fait que compliquer la tâche. J’ai beaucoup aimé la carte qui trie les bières par dominante (amère, acidulée, houblonnée…). J’ai opté pour une bière passion très originale et réussie, Benjamin pour un cidre, plus classique. Les planches pour l’apéro ont l’air bien appétissantes aussi. Beaucoup de jolies choses à la carte, en grande majorité méconnues, et pas mal de références de la région. Le patron est très sympa et passionné, il saura vous conseiller.
66 rue de Paris

La Baragouin, bar à bières, Douai
Un bar à bière très sympa

On a continué la soirée avec le restaurant bistronomique de la maison Prévost. L’établissement est divisé en deux parties : d’un côté le restaurant gastronomique – La table des échevins (je suis tombée sous le charme de la déco) et de l’autre un bistrot – Boterzing – avec une très jolie terrasse. C’est dans le second que nous avons dîné. Nous avons été extrêmement bien reçus. Tout faisait envie, avec quelques plats assez originaux. Je dois dire que nous nous sommes régalés : des cuissons maîtrisées à la présentation colorée, c’est un quasi sans faute. Seul les desserts sont un léger cran au-dessous et n’ont pas la petite touche de folie et l’équilibre parfait des plats. Il y a également une très jolie carte des vins. C’a été l’occasion pour nous de goûter le Sidre d’Eric Bordelet qui nous faisait de l’œil depuis un moment (et sans surprise, c’est un délice !) Un repas qui nous a largement conquis. Merci à la maison Prévost de nous avoir invités – mais promis ce n’est pas pour ça qu’on vante leurs louanges ! On songe à revenir pour goûter la partie gastronomique après ce goûteux avant goût. Un sans faute pour cette belle adresse qu’on vous recommande chaudement. Un véritable coup de cœur.
10 rue de la Massue. Menu à 30€ entrée/plat/dessert

Autour de Douai

On était venus pour ça et on n’a pas été déçus : le centre historique minier de Lewarde. Je vous en parlerai plus avant dans un prochain article. Le lieu est très riche et mérite qu’on y passe au moins une demi-journée. On a déjeuné au restaurant qui est situé sur place et là aussi, nous nous sommes régalés. C’est simple et  généreux, une très belle surprise. La visite de la mine est passionnante et permet de mieux se représenter les conditions de travail des mineurs (bien sûr pour des raisons de sécurité c’est autrement plus « propre » et dégagé que lorsque c’était en activité !). Les témoignages des anciens mineurs sont également très émouvant. Un lieu chargé d’histoire qui nous a touchés. Une visite vraiment passionnante, à faire absolument si vous passez dans la région.
Rue d’Erchin, 59287 Lewarde. Ouvert tlj de 9h à 19h30, tarif 14€30 pour la visite complète

Après cette matinée riche en émotions, mes jambes refusant de continuer à me porter pour l’enquête sur les traces de la bière (oui, je leur en veux encore), nous avons terminé notre séjour à Sourceane. Un spa proche de Douai avec bassin d’eau chaude intérieur et extérieur, jacuzzi, jets, hammam, sauna et espace détente. Un moment de relaxation bienvenu. Ben a surtout profité de la piscine pour faire des longueurs pendant que je me prélassais au chaud avant de me payer le luxe d’une petite sieste. Quoi de mieux pour bien finir le week-end ?
60 avenue de la Liberté, 59450 Sin le Noble. Entrée spa 21€90

Spa Sourceane Douai
Photo : Sourceane

Un séjour dans le Douaisis très sympa où on découvert la ville et ses alentours sous différents aspects. On remercie l’office de tourisme pour leur accueil et leur disponibilité. J’ai regretté de ne pas être suffisamment en forme pour mieux en profiter. A l’occasion j’aimerais beaucoup découvrir les croisières-apéro-concert et pouvoir cette fois aller voir le carillonneur jouer le samedi matin. J’ai été très agréablement surprise par la qualité des adresses que nous avons testées et j’en ai repéré quelques unes pour un prochain séjour. Pour préparer votre séjour, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme. Parmi nos coups de cœur, le Baragouin pour une bonne bière, la maison Prévost pour un excellent repas (vous me croyez si je vous dis qu’elle vaut à elle seule le déplacement ?), le centre historique minier, le musée de la Chartreuse et la visite du beffroi pour un séjour à la fois gastronomique et culturel, que demander de mieux ? Un week-end trop court et riche en émotions à 2h de Paris.

Aperçu de notre séjour à Douai
Aperçu de notre séjour à Douai

Retrouvez d’autres photos de Douai sur mon compte instagram


2 réflexions sur “Un week-end à Douai

  1. Douai … c’est à environ 45 minutes de chez moi, et je n’y vais jamais.
    BIzarrement, cette ville ne me dit rien. J’y suis allée au tribunal lorsque j’étais en première, j’en garde un bon souvenir mais je n’ai jamais eu une envie irrésistible d’y retourner.
    Ton bille est le premier a me titiller pour y aller passer une après-midi … à suivre

    Aimé par 1 personne

    1. Contente que ça t’ait donné envie. Gros coup de cœur pour Lewarde et le centre historique minier. On a aussi beaucoup aimé le musée de la Chartreuse et on a super bien mangé !

      J'aime

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s