Douai : visite au son du carillon

Cet article participe au rendez-vous mensuel En France Aussi initié par Sylvie du blog Le coin des voyageurs. Ce mois-ci, c’est Sol du blog Solcito qui a lancé le thème : dans les coulisses de… Pour tout vous dire, je ne pensais pas participer, bien que j’adore visiter des endroits cachés et comprendre le dessous des choses, simplement je n’avais rien sous la main. Et puis je me suis rappelée notre visite de Douai (l’article complet arrive) et de son beffroi. Peut-être que ça ne colle pas tout à fait au thème mais n’empêche, c’est quand même à ça que j’ai pensé.

Les beffrois du Nord, on les repère chaque fois qu’on arrive dans une nouvelle ville, on y monte souvent pour avoir un joli point de vue, on s’intéresse à leur histoire et le son de leur carillon emplit la ville. C’est toujours un tel bonheur de les entendre. J’adore découvrir leurs mélodies pendant que je flâne dans les rues. Pourtant, je n’avais jamais vu de carillonneur à l’œuvre. Mais on peut y palier en visitant le beffroi de Douai ! Et comme j’étais malade pendant la visite (ce qui me fera une excellente excuse pour y retourner), c’est cette fois monsieur qui prend la plume pour vous raconter tout ça.

Le beffroi du Douai
Le beffroi de Douai

A l’image des autres monuments de Douai, le beffroi se dresse tout beau tout propre. Façade en grès impeccable, il a de l’allure. Son aspect gothique trahit des origines moyenâgeuses. Si Victor Hugo le décrivait comme le plus joli. il est reste aujourd’hui dans la force de l’âge.

Entrons.

L’aménagement est lui résolument moderne. Une grande tablette tactile, un première étage au sol vitré, des projections vidéos sur les murs ponctuent la visite qui se veut plutôt ludique. J’ai de la chance, l’accès pour se rendre dans l’ancienne halle est ouvert. La salle richement décorée sert maintenant à la mairie.

Salle de la mairie, Douai, beffroi
Magnifique salle, pour le moins imposante

La ritournelle du carillon retenti. C’est ainsi tout les quarts d’heure, mode automatique oblige. Allons voir de prêt. Quelques de 200 marches plus tard, je scrute l’instrument – hors-norme – avec curiosité. Mon guide s’assoie au clavier pour une petite démonstration. Non sans fierté, il m’apprend que Douai forme encore des maître-carillonneurs. Le festival annuel accueille même des stars de la discipline.

Encore quelques mètres de dénivelé et me voici au sommet. Trône la Joyeuse, cloche massive qui rythme les heures. Seconde récompense, le panorama qui par temps clair offre sans surprise une vue privilégiée sur la ville.

Je remercie l’office du tourisme de m’avoir offert cette visite.

Beffroi de Douai

A 10h30, 11h30, 15h et 16h30 tous les jours sauf lundi matin.  Visite supplémentaire à 17h30 en juillet et août.
Fermé le matin en janvier

Tarifs : 6 € / 4 €. Gratuit jusqu’à 5 ans

Concert de carillon tous les samedis matins à 10h45

Très belle architecture du beffroi de Douai
Magnifique architecture du beffroi

2 réflexions sur “Douai : visite au son du carillon

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s