Le comptoir à gâteaux

Ca faisait un petit moment que j’entendais parler des gâteaux de Laurent Favre-Mot. J’avais entendu vanter ses créations simples mais généreuses. Un retour à l’authenticité, loin des pâtisseries de palaces, qui paraît-il valait le détour. Il est notamment réputé pour sa tarte à la crème. Bon, ce n’est pas ma pâtisserie préférée mais je suis curieuse, il fallait que j’aille voir ça, d’autant plus que c’est un quartier où je me rends assez régulièrement.

Laurent Favre-Mot
La tableau

Quand nous y sommes allées avec ma maman, il n’y avait pas grand chose en vitrine. Nous avons opté pour une tartelette fleur d’oranger/pignons et une autre abricot/lavande. Le tout accompagné d’un cappuccino et d’une bouteille d’eau. Nous nous sommes installées à la grande table, dans une déco simple mais accueillante « comme à la maison ». Nous avons apprécié la vue sur la cuisine et la délicieuse odeur de brioche qui s’en dégageait. Je serais bien repartie avec une brioche feuilletée sous le bras moi !

Tartellettes fleur d'oranger/pignon et abricot/lavande
Les gâteaux

Alors, ces gâteaux ? Eh bien je suis un peu mitigée. C’est bon, il n’y a aucun doute là-dessus. Les goûts sont très marqués. Presque trop concernant la lavande, vraiment forte, mais c’est un parti-pris que j’ai plutôt apprécié. Pas trop de sucre en revanche. C’est une pâtisserie généreuse qui avec ses goûts simples et tranchés et ses textures crémeuses a un côté régressif. Une forme d’authenticité assez rare dans la pâtisserie parisienne de haut vol que j’ai apprécié retrouver, même si ce n’est pas nécessairement ce qui m’attire en priorité.

Découpe des gâteaux de Laurent Favre-Mot
La découpe

Bon, le problème c’était quoi alors ? Les prix. La grande pâtisserie, surtout à Paris, c’est cher, on le sait. Mais autant je comprends que ce soit exorbitant quand il y a 6 ou 7 préparations différentes dans un gâteau, autant 7€ (+1€ sur place) pour une crème pâtissière à la fleur d’oranger dans une pâte sablée, il faudra m’expliquer. D’accord le pignon est cher, m’enfin quand même… C’est dommage parce que c’était bien bon. Alors, on y va ? Oui, une fois pour tester mais trop cher pour en faire une habitude. Un endroit agréable, une pâtisserie généreuse et authentique, dommage que les tarifs soient un peu élevés.

La grande table du comptoir à gâteaux
La grande table

Le comptoir à gâteaux

12 rue Manuel
75009 Paris

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 19h
Le dimanche de 9h30 à 16h. Brunch sur réservation.

Gâteaux entre 5 et 7€ (+ 1€ sur place)
Cappuccino et thé à 4€, café à 2€

Enregistrer


3 réflexions sur “Le comptoir à gâteaux

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s