Adieu joli quartier

Aujourd’hui, je délaisse les escapades pour un article plus personnel. Cette semaine, j’ai quitté mon appartement. Un déménagement prévu depuis plusieurs semaines mais qui m’aura touchée plus que je n’aurais cru. Cet appartement était mon premier achat. Une surface très atypique dans un quartier que je connaissais peu à l’époque : les Épinettes. Petite enclave encore populaire, dans un quartier en pleine mutation. Je me suis de suite sentie bien dedans, un endroit tout tarabiscoté qui me correspond. Mais j’ai aussi peu à peu appris à aimer ce quartier où assez vite les commerçants nous connaissent et s’inquiètent s’ils ne nous voient pas pendant quelques jours.

Rue Guy Moquet
Coucher de soleil sur les Epinettes

Depuis le début du blog, j’avais en tête de vous parler de mon quartier en vous donnant mes bonnes adresses favorites, de mon café préféré pour le matin au super fromager en passant par le petit primeur et le traiteur italien (bien trop cher). Je ne m’y suis pas mise tout de suite, je pensais avoir le temps, je n’ai pas pris de photos de la plupart de ces lieux devant lesquels je passe tous les jours. Je vous parlerai sans doute un jour de certains (c’est parfois déjà fait d’ailleurs), d’autres ne trouveront finalement pas leur place ici. Comme quoi, j’aurais dû me décider bien plus tôt. Le temps m’a un peu manqué.

primeur paris 17
Le champ des rêves

Je ne vous parlerai probablement pas du café à 1€ au Festiv’ et de son patron souvent bourru le matin mais si sympa quand on le connaît un peu, ni du petit tibétain qui vient d’ouvrir ou du fast food indien super copieux. Et les Dés calés, avec leurs nombreuses boîtes de jeu à disposition ? Le marché hors de prix, les petits prix des Caves populaires, les délicieuses boulangeries, le petit primeur trop joli « Le champ des rêves » et le café le moins cher de Paris à seulement 45 centimes. Tellement de petites adresses auxquelles je me suis attachée avec le temps, qu’il est difficile de toutes les lister. Sans compter le parc et le square des Batignolles ou encore la jolie cité des Fleurs.

parc martin luther king
La future cité de la justice

Je ne pars pas si loin, à peine de l’autre côté de Paris, dans un quartier que j’ai également pris plaisir à découvrir avec le temps. Pourtant, mes petites habitudes me manqueront, discuter avec les commerçants, mes voisins si gentils qui ont fini par devenir des amis, le fabuleux café de chez Dose, les pâtisseries de Yann Menguy pour lutter contre les coups de blues (ne vous inquiétez pas trop pour moi, je déménage à côté de chez Cyril Lignac…) et les rues de Montmartre toutes proches quand se présente l’envie de jouer les touristes. J’aurai passé de merveilleux moments dans ce quartier où je me suis si vite sentie chez moi et je compte bien y retourner de temps en temps. Mais si je pars c’est parce que de nouveaux projets nous attendent, ils méritent bien quelques sacrifices, mais ça, je vous en reparle très vite…


4 réflexions sur “Adieu joli quartier

  1. Comme je te comprends ! Je te l’ai écrit dans un autre commentaire, moi aussi je change de coin et toutes les habitudes vont me manquer, notamment sur le marché où les commerçants avaient fini par me connaître… Mais la vie évolue et il faut s’adapter au changement ! J’espère que tu t’es trouvé un nouveau petit nid douillet, et que tu t’y plairas 🙂

    J'aime

    1. C’est la 1ere fois qu’un déménagement me rend nostalgique. Mais bon, j’avais de bonnes raisons de bouger alors ça devrait aller passé un petit temps d’acclimatation… J’espère que toi aussi tu seras bien dans ton nouveau chez toi.

      J'aime

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s