Nouvelle-Zélande : Te Paki

Te Pai sand dunes, Nouvelle-Zélande

Le voilà mon premier coup de cœur du voyage. Te Paki, d’immenses dunes de sable à l’extrême nord de la Nouvelle-Zélande. Un paysage dont la découverte a été comme un coup de poing dans l’estomac, une lumière qui m’a mis les larmes aux yeux et pendant les 3 ou 4h qu’on y a passées, le sourire vissé aux lèvres à répéter à peu près toutes les 2min « mais qu’est-ce que c’est beau ! ». Et c’est vrai que c’est beau.

Te Paki sand dunes, Northland, New-Zealand
Beaucoup de vert et tout à coup, le sable

Ce n’est pas un endroit où j’ai envisagé une seconde de rester plus de quelques jours. Loin de tout, plutôt hostile, je ne m’y suis pas vraiment sentie dans mon élément. Mais ce petit bout de désert dans un pays réputé pour être si vert m’a saisie. Par sa beauté autant que par son côté inattendu. Dépaysement garanti. Après des kilomètres de collines verdoyantes à perte de vue, j’ai retrouvé des airs d’Egypte à tout ce sable qui semble surgi de nulle part.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je n’avais pas entendu parler de cet endroit avant d’y venir. Il clôt la fameuse 90 miles beach. On s’y arrête essentiellement pour faire du sand board : on loue de petites planches et on se laisse glisser à plat ventre sur les grandes étendues de sable. Le sable s’infiltre absolument partout, si vous avez l’occasion de faire un combo douche/lessive dans la foulée, ce n’est pas franchement du luxe. Nous n’avons pas de grands talents de vidéastes mais juste pour vous, ma plus belle descente. 

La montée fait les cuisses, on peine un peu (enfin surtout moi) mais la vue d’en haut est tellement grandiose ! Puis on se laisse dévaler comme des fous – avec plus ou moins de réussite, on fait des concours de glisse, on tente la descente à deux sur la même planche, on retombe en enfance et très vite, c’est à qui fera la meilleure chute en se laissant rouler dans le sable. Les glissades dans les dunes nous auront valu les plus beaux fous rires du voyage.

Te Paki sand dunes, Northland, New-Zealand
Arriver en haut et admirer la vue

Après avoir bien glissé, s’éloigner un peu pour admirer le paysage, loin de l’agitation, et tout à coup, l’impression d’avoir l’immensité juste pour nous. Les dunes immenses, l’océan en contre-bas, la forêt au loin et un ciel d’orage qui donne une teinte surréaliste à l’ensemble. Magique. C’est beau, ça prend aux tripes, on se sent si petits et tellement vivants à la fois. La pause aura été trop courte et j’ai regretté de ne pouvoir y admirer un lever ou un coucher de soleil. Mais une chose est sure, si un jour je reviens en Nouvelle-Zélande, je retournerai à Te Paki.

 


Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s