Mon gratin tricolore façon parmentier

Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 40 min

Pour 4 personnes

4 belles carottes violettes
2 patates douces de taille moyenne
8 pommes de terre de taille moyenne
400 g de bœuf haché
1 gros oignon
1 filet de vinaigre balsamique
150 g de beurre
Huile d’olive
Comté et parmesan râpé
Sel, poivre, muscade, piment d’Espelette

gratin
Les légumes pour le gratin

Mars-avril, cette période de l’année qui met mes convictions à rude épreuve… Je m’efforce de manger des fruits et légumes plus ou moins de saison. Pas de fraises dès février ni de tomates en janvier donc. Sauf qu’arrivée au début du printemps, je n’en peux plus des légumes racine et des endives, base de mon alimentation hivernale. J’ai envie de verdure, de saveurs printanières, de fruits et légumes tout nouveaux tout beaux. Les étals regorgent de fraises espagnoles sous serre parfaitement dégueulasses mais magnifiques. Et mon petit primeur local, n’a plus que des patates et des carottes lui… Autant vous dire que l’inspiration n’était pas à son comble quand j’ai fait mes courses. J’ai opté pour de délicieuses carottes violettes (encore), des patates douces et des patates tout court. Et avec ça, on fait quoi ? Un parmentier tricolore. Et on espère un peu que ce sera la dernière recette roborative de l’hiver.

parmentier tricolore
Le gratin prêt à enfourner

Pelez les carottes et détaillez-les en morceaux de 2 ou 3 cm. Faites-les cuire environ 20 min dans de l’eau bouillante salée. Il faut qu’elles soient bien fondantes.

Faites de même avec les pommes de terre et les patates douce, séparément.

Une fois vos légumes cuits, égouttez-les. Attention, on veut trois jolies couches bien distinctes, il ne faut donc surtout pas les mélanger. Si vous manquez de place dans votre cuisine, vous pouvez éventuellement vous passer de la couche de pommes de terres en augmentant un peu les quantités des deux autres.

Pelez l’oignon et émincez-le puis faites-le revenir à la poêle avec un peu d’huile d’olive. Laissez-le caraméliser légèrement puis déglacez au vinaigre balsamique et ajoutez la viande. Laissez revenir quelques minutes. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de piment d’Espelette.

parmentier
Le service

Pendant ce temps, préparez vos purées. Mixez les carottes avec 50g de beurre, un filet d’huile d’olive et du piment d’Espelette (j’utilise un mixer plongeant avec un embout spécial purée mais un presse-purée classique peut très bien faire l’affaire). Pour les patates douce, j’ai utilisé les mêmes quantités de beurre et d’huile mais avec cette fois une pointe de muscade. Pour les pommes de terre, j’ai mis un peu plus de beurre. J’ai gardé une consistance assez dense mais libre à vous de rajouter un peu de matière grasse pour obtenir une texture plus souple. N’oubliez surtout pas de bien laver vos ustensiles chaque fois, le violet des carottes est particulièrement persistant.

Dans un plat à gratin, mettez la purée de carottes violettes, la moitié de la viande, la purée de patates douce, le reste de viande et enfin la purée de pommes de terre. Recouvre par un peu de comté râpé et d’emmental. Enfournez à 200° C (th. 6/7) pendant une vingtaine de minutes afin de faire gratiner. Sortez le plat du four quand le gratin commence à se colorer et dégustez accompagné d’une salade verte.

gratin
Plein de couleurs dans l’assiette

Dans l’assiette ce n’est pas particulièrement présentable, surtout que j’ai servi ça n’importe comment, mais c’est sacrément bon ! Et c’est encore meilleur réchauffé.

Bon appétit !


3 réflexions sur “Mon gratin tricolore façon parmentier

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s