Karamel

Depuis plus d’un an, j’entends parler de Karamel et je vois les magnifiques créations passer sur Instagram. Quand Martine est venue à Paris, nous en avons donc profiter pour aller tester ces pâtisseries dont tout le monde parle. Nicolas Haelewyn est un ancien de Ladurée et est passionné par… le caramel ! J’ai trouvé la boutique assez jolie, sobre et plutôt lumineuse, avec un espace salon de thé. En vitrine, c’est bien simple, tout faisait envie ! J’adore le caramel, autant vous dire que j’étais au paradis. J’ai hésité entre la pavlova aux framboises, la tartelette framboise rhubarbe et le fameux black swan. C’est ce dernier qui a finalement eu ma préférence.

Pâtisserie salon de thé Karamel
Le coin épicerie

Le black swan est clairement le gâteau le plus instagramable qui soit. Une pâte à chou au charbon végétal en forme de cygne, un caramel léger une une chantilly vanille, des ailes en chocolat blanc ultra fin. Sur le moment j’aurais presque été déçue par la simplicité de sa composition mais j’avoue que le visuel m’a quand même donné sacrément envie de goûter ! Et bien j’ai bien fait de tenter ma chance. Certes, c’est simple dans les goûts mais c’est impeccable. Il y a dans ce gâteau un très bel équilibre et beaucoup de légèreté. Le visuel surprend certes plus que le goût, mais c’est d’une telle justesse qu’on n’a pas l’once d’un regret.

Black swan karamel
Le black Swan

A vrai dire si, un regret on en a eu un, assez vite même. On serait là, devant toutes ces bonnes choses, et un ne testerait qu’un seul gâteau ? Non, on ne pouvait pas laisser une chose pareille se produire, ce n’aurait pas été faire honneur à la maison. Aucune hésitation pour le second, nous avons opté en cœur pour la tartelette framboise-rhubarbe. Ici le caramel vient atténuer l’acidité de la rhubarbe sans l’alourdir, en apportant une belle rondeur tout en conservant ce qu’il faut de peps. Franchement, si on m’avait dit qu’une tartelette pouvait être aussi bonne… Là encore, des goûts marqués, un équilibre parfait et un caramel discret qui vient juste apporter une pointe de gourmandise. Du grand art. Seul défaut : ça a un tel goût de reviens-y qu’on en mangerait facilement le double.

Framboise-rhubarbe Karamel
Tartelette framboise-rhubarbe

Côté prix, on n’est pas trop dépaysés quand on vit à Paris, comptez entre 5€50 et 7€ pour une pâtisserie. J’ai en revanche oublié s’il y avait un supplément sur place mais je pense que c’est le cas (oh non, je vais devoir aller vérifier !). Le service est aimable et on se sent bien à papoter attablées devant la vitrine. En boisson nous avons opté pour un thé glacé maison (4€) qui était très bon. Certes ce n’est pas donné mais vu la qualité et l’emplacement, c’est loin d’être du vol. Il est également possible d’y trouver viennoiseries, chocolats, caramels, pâtes à tartiner ainsi que quelques produits d’épicerie fine autour du caramel. Merci beaucoup à Martine pour cet excellent moment. Une adresse coup de cœur.

Karamel by night ! @lessuorj preparing the display! Credit photo @julien.hesry.photographie 😘

A post shared by Karamel Paris (@karamel_paris_officiel) on

Karamel

67 rue Saint Dominique
75007 Paris

Du lundi au vendredi de 8h à 19h
Samedi et dimanche de 9h à 19h

Environ 6€ la pâtisserie à emporter
Café 2€50
Thé glacé maison 4€


6 réflexions sur “Karamel

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s