Le Fat Cat – Toulouse

Vous le savez déjà (sans doute, peut-être ? non ? maintenant ce sera donc fait) que monsieur affamé et moi-même aimons beaucoup les bars à cocktails. Ca tombe bien, ils fleurissent à Paris. Il y en a à tous les coins de rues et il est même possible de se faire livrer chez soi pour quelques euros supplémentaires. Toutefois, si cette mode commence à débarquer à Toulouse, elle y reste encore bien timide avec un nombre d’adresse dédiées aux cocktails assez restreint. Parmi les premiers à avoir lancé le mouvement, le Fat Cat, ouvert depuis un peu plus de 2 ans maintenant je pense (je dis ça au pif, je n’ai aucune notion du temps) à deux pas de la place du Capitole.

Fat Cat Toulouse
Lumière tamisée et déco rétro

Nous l’avions testé une première fois (je n’avais pas pris de photos, elles datent toutes de notre second passage). Nous avions pris une sorte de thé glacé alcoolisé, très rafraîchissant en été, et un maï-thaï – cocktail que j’apprécie beaucoup mais prends rarement tant il est souvent massacré. Dans des styles très différents, les deux étaient très bons : bien relevés et très équilibrés. La barmaid nous avait ensuite proposé une de ses créations, un cocktail tarte au citron. C’est un de mes desserts préférés et j’avais été bluffée. Il y avait un jeune homme qui jouait du piano, c’était une soirée fort agréable dans cette ambiance tamisée et très années 30. Côté prix, c’est aussi cher qu’un cocktail parisien, mais comme c’est largement aussi bon, on oublie vite ce léger désagrément (bon, certes, on ne viendrait pas tous les soirs non plus). Il paraît que l’endroit est parfois bruyant mais nous n’avons jamais pu le constater par nous même. En revanche, prévoyez la torche pour arriver à lire la carte tant la lumière est chiche. C’est presque aussi sombre qu’au Mabel, c’est dire !

Nous avions hâte d’y retourner pour tester d’autres de leurs créations. Je suis restée sur du rhum aux notes épicées – le Moko Toko – dans quelque chose qui pourrait vaguement s’apparenter à une pina colada (mais alors, très vaguement). Monsieur a fait beaucoup plus original avec son Coffee and cigarettes J’avoue que si ce n’est pas du tout mon type, n’aimant pas les saveurs fumées, j’étais très intriguée. Sans surprise j’ai trouvé ça assez dégueulasse avec un fort goût de tabac froid mais c’était intéressant et ça collait parfaitement à la description. Je serais assez curieuse de savoir comment ils ont fait ça. Quant à mon cocktail, tout ce que j’aime, du rhum, des épices, quelque chose d’assez robuste tout en restant frais. Pour finir nous avons demandé un « cocktail dessert » et nous avons eu une pavlova fruits rouges, là encore, c’était délicieux. Décidément, une très bonne adresse où nous retournerons avec plaisir.

Fat Cat Toulouse
Ca s’active derrière le bar

Fat Cat

4 rue de Rémusat
31000 Toulouse

Ouvert tous les jours de 19h à 02h

Comptez 13€ pour un cocktail


4 réflexions sur “Le Fat Cat – Toulouse

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s