Quelques jours en Ariège : culture et loisirs

Si nous avons fait quelques balades lors de notre excursion ariégeoise (à découvrir ici), nous avons aussi fait des sorties culturelles entrecoupées de moments de loisirs. Au programme de cette fois-ci, la visite de la grotte de Niaux, le château de Montségur, et un passage par Foix et Saint-Girons.

La grotte de Niaux

Il y a de nombreuses grottes en Ariège, le département est un vrai gruyère (enfin un vrai emmental parce qu’on ne peut pas dire qu’il y ait beaucoup de trous dans le gruyère, mais là n’est pas la question). Pour les avoir à peu près toutes faites, je ne vous recommande qu’une : celle de Niaux. Quoique d’un point de vue géologique, Lombrives soit aussi impressionnante – c’est la plus grande grotte aménagée d’Europe – mais elle est malheureusement en cessation d’activité pour le moment et je ne connais pas sa date de réouverture. Quant au Mas d’Azil, elle est rigolote avec sa route qui passe en plein milieu. Bref, revenons à Niaux. Dans cette grotte aménagée qui se visite toute l’année (tous les jours même !) vous pourrez admirer de magnifique peintures rupestres. L’accès est assez facile et ça vaut vraiment le coup ! Je dois avouer qu’observer des bisons peints il y a 14 000 ans est étrangement émouvant. La plupart des peintures sont très bien conservées et les guides sont de véritables passionnés. Une visite à faire absolument.

peinture rupestrees ariege
La grotte de Niaux

Le château de Montségur

On passe à un pan d’histoire plus récent mais non moins passionnant. Cette fois, on part à la découverte des cathares et de leur fin tragique. Le château de Montségur a en effet été le dernier bastion de résistance de cette religion. Il a été pris après 11 mois de siège et ceux qui ne se sont pas convertis ont péri sur le bûcher. Charmant n’est-ce pas ? Vous pouvez en apprendre un peu plus sur le catharisme ici. J’avoue que je trouve ce lieu très chargé en émotion. Qui plus est, la vue d’en haut est splendide, ce qui ne gâche rien. Attention, la montée est très raide, il est donc conseillé d’être en forme et bien chaussé pour y accéder. Depuis quelques années, l’entrée est payante, 5€50. En été, vous pouvez profiter de visites guidées, ce qui doit être un gros plus étant donnée l’histoire très chargée du lieu. Toutefois, il y a des panneaux explicatifs tout au long de la montée qui dégagent les grands lignes et permettent de plus de faire des pauses bien méritées. La château est en ruine mais son histoire mérite qu’on s’y arrête. D’autres hauts lieux du catharisme se trouvent tout près – en particulier du côté de l’Aude – mais celui-ci a une résonance toute particulière.

montsegur ariege catharisme
Le château de Montségur

Les bains du Couloubret

Après avoir marché, rien de tel qu’un peu de détente. Il y a pas mal de sources chaudes dans le coin, notamment à Mérens-les-Vals, en pleine nature. Mais pour la version aménagée, c’est à Ax-les-thermes qu’il faut aller. Les bains du Couloubret proposent un bel espace de relaxation dans une eau à température idéale. En bas, un grand bassin intérieur avec des jets et jacuzzi, un caldarium et un frigidarium et un bassin extérieur avec une mini-cascade et une petite rivière à contre-courant. A l’étage, un autre petit bassin extérieur, un « bain romain » (de minuscules jets froids dans de l’eau chaude), hammam et sauna. Plus l’espace dédiés aux soins et massages pour lesquels, il est impératif de réserver à l’avance, tout particulièrement pendant les vacances scolaires. Les thermes sont ouverts uniquement l’après-midi en basse-saison. Comptez 17€ pour 2h de baignade.

thermes ariège
Les bains du Couloubret

Foix et Tarascon

Foix est une ville médiévale à laquelle je trouve beaucoup de charme. Elle est surplombée par un château qui ne manque pas de style et peut se visiter (visite guidée conseillée). Il y a également dans ses rues pavées pas mal d’artisans qui proposent des créations locales. Notamment un tourneur sur bois qui sera ravis de vous faire partager sa passion. Mais aussi des céramiques, des couteaux ou bien sûr, de la bonne bouffe. Ses deux halles sont très agréables pour s’arrêter boire un café et il y a une vie culturelle assez riche (enfin, c’est relatif hein), surtout en été.

chateau
Le château de Foix

Tarascon est une petite ville qui manque un peu de vie sans doute mais on peut y visiter la fabrique d’Hypocras, faire quelques courses dans les boutiques de produits régionaux et admirer la vue sur la rivière et la tour qui la surplombe.

Le marché de Saint-Girons

Bon, d’accord là c’est de la culture au sens très large ! Disons de la culture locale. Et culinaire. Le marché de Saint-Girons c’est une institution dans les vallées alentours. En général quand j’en parle, on me dit « un marché, oui, bof, on en a déjà vu plein ». Certes mais pas celui-là et celui-là, franchement il vaut le détour ! Pourquoi ? Alors déjà, parce qu’il est assez grand. Mais surtout il est très animé. C’est point de rencontre de beaucoup d’habitants des vallées alentours, que ce soient de vieux agriculteurs, des hippies qui peuplent le fond des bois ou des gens de passage : c’est hyper coloré et il y a comme un air de fête. Et on y trouve quoi ? De tout ! Beaucoup de produits locaux évidemment, les stand de nourriture sont légion avec parfois de toutes petites production maison. Mais aussi des vêtements, de la vaisselles, des plantes, des bijoux, des chatons… On y trouve une très bonne bière, du chutney de nèfles, des bocaux de myrtilles au naturel, du milhas… C’est un plaisir d’errer entre les étals serrés à la découverte de productions improbables. Un endroit qui me fascine toujours autant. C’est tous les samedi, jusqu’à 13h. Prévoyez votre matinée, flânez au milieu des stands, prenez le temps de discuter avec les exposants et profitez de cette ambiance festive et hors du temps.

marché
Le marché de Saint-Girons

Bien d’autres choses sont à voir dans la région, même si beaucoup (beaucoup, beaucoup) sont fermées en hiver. J’avais particulièrement aimé le Parc de la Préhistoire et ses ateliers près de Tarascon ou le petit mais très mignon musée des colporteurs, non loin de Seix. Il y a également de très belles églises et chapelles un peu partout. Saint-Bertrand de Cominge notamment semble magnifique, mais ce sera pour une prochaine fois. Saint-Lizier, tout près de Saint-Girons, mérite également le coup d’œil. Quant au Carla-Bayle, en été ce village d’artistes propose de très jolies expositions. La liste est loin d’être exhaustive !

route grotte ariege
La grotte du Mas d’Azil

Côté loisirs, il y a bien sûr les stations de ski (Ax 3 domaines et les Monts d’Olme notamment), les centres aquatiques de Foix et Saint-Girons, le casino d’Ax-les-Thermes, quelques cinémas – dont un cinéma itinérant, une salle nationale à Foix, de nombreux centres équestres qui proposent de très belles randonnées et des sports d’extérieurs tels que l’escalade, le kayak, l’accrobranche, la spéléologie (d’accord, ça, c’est plutôt dedans) ou encore le parapente. C’est le paradis des amoureux de la nature ! Et quand il pleut ? On prend un bon livre, on s’installe au coin de la cheminée et on prend son mal en patience. On part faire une virée shopping en Andore. Ou on visite les ateliers des artisans comme les sabots de Bethmale ou les savons au lait d’ânesse ou à l’huile de noisette et on découvre les charmants petits villages des alentours.

Enregistrer


4 réflexions sur “Quelques jours en Ariège : culture et loisirs

Vos retours sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s